Télécharger La derniere Version de WhatsApp Plus. Gratuite Cliquer Ici

Haiti: Le plus beaux cliché du 17 Octobre 2018

Atirano.com

Le plus beaux cliché du 17 Octobre 2018.

Rapports: Plusieurs centaines de milliers de personnes ont marché à travers les rues de la capitale et dans les villes de province, le mercredi 17 octobre 2018, pour demander que lumière soit faite sur les 3.8 milliards de dollars américains du fonds Petrocaribe. Au cours de cette journée sous haute tension, des pertes en vie humaine et des dégâts matériels ont été enregistrés, selon le bilan partiel dressé par les autorités.

La journée du 17 octobre a été particulière à plus d’un titre. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté dans toutes les grandes agglomérations du pays pour exiger la lumière sur la gestion du fonds Petrocaribe. Selon les données communiquées par le porte-parole de la Police nationale, Michel- Ange Louis Jeune, deux personnes ont été tuées et une dizaine ont été blessés. De plus, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation environ d’une dizaine de citoyens qui seraient, selon le porte-parole de la PNH, impliqués dans des casses à plusieurs endroits du pays.

La PNH a été également victime de la colère populaire selon le bilan émanant des autorités policières. Durant les opérations, une dizaine de policiers ont été blessés, six véhicules incendiés et deux endommagés. Les manifestants ont incendié également deux motocyclettes de la PNH.
Le secteur démocratique présente son bilan
Entre la PNH et l’opposition démocratique les chiffres ne s’accordent pas. Dans un bilan présenté, le jeudi 18 octobre 2018, l’avocat André Michel, membre dudit secteur a parlé de quatre morts, trente blessés et de quatorze arrestations. Plus loin, Me André a promis d’accompagner les victimes.

La PNH s’en sort bien
Contrairement aux émeutes du 6 et 7 juillet 2018, plusieurs membres de la société civile, dont le secteur démocratique populaire et Défenseur plus, ont félicité le comportement des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH). Le directeur général, Michel- Ange Gédéon, pour sa part, dans une note publiée n’a pas caché sa satisfaction. « Après les événements du 17 octobre 2018, la Direction générale de la PNH tient à féliciter les policiers impliqués dans la gestion de cette journée difficile pour leur pragmatisme, leur professionnalisme et leur bonne compréhension de la situation. Tout devrait se faire avec mesure pour empêcher le pire. Vous avez évité de répondre avec violence aux provocations en respectant les consignes surtout celle concernant le respect des droits de la personne. Vous avez également protégé les plus hautes autorités du pays en tant que membres d’une force républicaine avec des fonctions régaliennes bien définies », a écrit le DG de la PNH.
« Il fallait, selon la Constitution, la protection des vies et des biens, mais pas au prix du sang. Garder la balance égale entre ces réalités était un vrai défi.C’est justement la taille de ce défi, la dimension de la besogne à abattre qui m’habilitent, en tant que commandant en chef de la PNH, à adresser mes plus vives félicitations aux femmes et aux hommes de l’institution, toutes unités confondues, qui étaient restés fermes face au devoir », a-t-il ajouté.

Getting Info...

Enregistrer un commentaire

Cookie Consent
Nous utilisons des cookies sur ce site pour analyser le trafic, mémoriser vos préférences et optimiser votre expérience.
Oops!
Il semble qu'il y ait un problème avec votre connexion Internet. Veuillez vous connecter à Internet et recommencer à naviguer.
AdBlock détecté !
Nous avons détecté que vous utilisez le plugin de blocage des publicités dans votre navigateur.
Les revenus que nous gagnons grâce aux publicités sont utilisés pour gérer ce site Web, nous vous demandons de mettre notre site Web sur liste blanche dans votre plugin de blocage des publicités.
Le site est bloqué
Désolé! Ce site n'est pas disponible dans votre pays.